avril 27, 2020 4:50 Publié par Laissez vos commentaires

Depuis toujours, nous sommes acculés. D’une part, nous avons les promesses de régimes emplies de mensonges, et d’une autre, la nourriture industrielle s’empare de nos assiettes et nous empoisonne. Pourtant les mœurs se transforment, au delà de la volonté d’atteindre le bien-être suprême, on veut savoir pourquoi et comment optimiser nos vies. Comme nous pouvons le savoir, une grande majorité des maladies provient d’une alimentation inadaptée. Et cela n’est pas forcément le produit de la matière en elle-même mais aussi de la façon dont on l’ingère. De mon côté, j’ai longtemps été omnivore, par pur mimétisme, sans faire attention aux apports et aux vertus de ce que je mangeais. C’est en poursuivant mon chemin du yoga, que j’ai décidé de me poser les bonnes questions. Nos habitudes alimentaires peuvent se révéler nocives. On connaît déjà les dégâts de l’obésité, de la boulimie, sans citer tous les troubles alimentaires. Nous savons comme la nourriture se présente comme un réconfort, une récompense. Comme elle est importante et dicte, parfois, nos faits et gestes. Récemment, nous sommes au courant qu’une consommation en grande quantité de viandes rouges et de viandes transformées augmente les risques de cancers. Mais ce n’est pas tout.

Déclic

Grâce à une blessure à la main, qui s’ensuivit de la précieuse découverte du livre Vous êtes le placebo du Dr Joe Dispenza, j’ai été comme poussé vers le changement quant à ma relation à la nourriture. Supprimer les protéines animales qui étaient en excès dans mon organisme revient pour moi à m’affranchir de ces violentes vibrations animales. Ici, ce que je souhaite c’est la rémission du traumatisme mais aussi et surtout un meilleur fonctionnement de mon organisme de manière générale. Donc, je ne conçois plus absorber autant de déchets organiques (contenus dans la viande). Bien entendu, je n’avais pas que des mauvaises habitudes, j’ai toujours pris le temps de manger, en particulier, de bien mâcher mes aliments. Coutume que je continue de suivre. A cela s’ajoute, une intention de connaître les bienfaits des ingrédients.

Conseils

En fait, c’est en faisant ses propres recherches que l’on trouve ce qui nous correspond le mieux. En effet, en parcourant l’indispensable J’apprends le yoga de A. Van Lysebeth, j’ai eu vent de nombreux conseils pour maximiser ma pratique. Aussi, il est bon de demander autour de vous, en principe on trouve toujours une bonne âme qui avise avec plaisir de ses connaissances et trouvailles. Ce qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est de prendre du plaisir. Je vous mets le lien ici d’une page Facebook sur laquelle vous pourrez trouver plein de recettes appétissantes.

https://www.facebook.com/alafresh80/

Effet

Au bout de quinze jours déjà, j’avais l’impression de ressentir des améliorations. D’abord, je prenais moins de temps à digérer. Ensuite, cette sensation de fatigue omniprésente s’est évaporée, comme si mon énergie n’était plus aussi aisément gaspillée.. Je suis ravie, rien qu’à l’idée de tester de nouvelles recettes. Sans être obnubilée par le fait de remplacer la viande à tout prix. Mes assiettes portent des couleurs flamboyantes et sont plus variées. Cette initiative d’adopter un régime végétarien est le franchissement d’une étape. Elle est caractéristique de mon parcours. Et comme dans la vie, chaque individu s’adapte en fonction de sa réalité, de ses moyens. En fait il existe autant de régimes alimentaires que d’individus. Et, peu à peu, je réalise et reprends conscience de l’infinie délicatesse avec laquelle je dois traiter mon corps.

   

Classés dans :

Cet article a été écrit par lea


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/16/d745582213/htdocs/clickandbuilds/LeaYogaLova/wp-content/themes/casa-lova-theme/single.php on line 58

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Articles similaires

L’art de l’échec

avril 4, 2020 9:46 Publié par Laissez vos commentaires

J’aime penser que je suis une personne passionnée, du moins au début. La curiosité de la nouveauté fait éclore des amours inattendus. Pourquoi génère-t-on autant de vivacité au commencement de toute chose ? Comme si des connexions se créaient, puis...

Voir l'article